Le désir de belle radio aujourd'hui / la fiction

Table ronde 2 : Aspects économiques et culturels de la production de fiction radio aujourd’hui

Blandine Masson, Christophe Rault, Alexandre Plank. Christophe Deleu (mod.)
image_pdf

(Le tout début de la table ronde n’a malheureusement pas été enregistré)

1. Blandine Masson : Modes de production et politique de programme à France Culture, avec des studios fermés pour cause travaux

 

 

2. Alexandre Plank : Making Waves et l’aventure de la radio en Afrique francophone

 

 

3. Christophe Rault : Structures d’aide, avantages et inconvénients d’être un indépendants. Trois exemples, en Belgique et en France

 

 

4. Prolongements

4.1. Alexandre Plank : Un modèle qui va se développer, les résidences de création radio et productions radio dans des théâtres

 

 

4.2. Blandine Masson : Aujourd’hui les réalisateurs de fiction sont complètement légitimes

 

 

5. Fiction radio et cinéma

5.1. Quand l’univers du cinéma arrive en force (revient) dans la fiction audio 

 

 

5.2. Blandine Masson : La concurrence ne nous fait pas peur ; plutôt le changement des mentalités

 

 

5.3. Le Nuage et autres productions : le son et/ou l’image ? (AP, CR, BM)

 

 

Auteurs

Christophe Deleu est professeur à l’université de Strasbourg, et directeur du Cuej (Centre Universitaire d’enseignement du Journalisme). Il a publié plusieurs ouvrages, dont Le documentaire radiophonique (Ina-L’Harmattan, 2013). Il est aussi auteur radio, notamment pour France Culture et la RTBF. Il est président de la commission radio de la Société des Gens de Lettres.

Blandine Masson dirige le service des fictions à France Culture depuis 2005, après y avoir été réalisatrice de fictions pendant dix ans, un métier « pratiqué intensément et jamais quitté intérieurement », dit-elle au début de Mettre en ondes. La fiction radiophonique, essai publié chez Actes Sud au printemps 2020. Fille de comédienne et elle-même attirée par le théâtre, elle a fréquenté l’Académie expérimentale des théâtres et dirigé pendant cinq ans (1989-1993) la revue trimestrielle Les Cahiers du Renard, dédiée aux conditions de la création artistique. Très proche d’Alain Trutat (1922-2006), qu’elle l’a assisté au début des années 1990 dans son dernier grand chantier à Radio France que fut la rénovation des émissions dramatiques, elle en assume volontiers l’héritage en promouvant au sein de la chaîne un esprit d’accueil, de décloisonnement et d’ouverture. Elle continue aussi l’action de partenariat entre théâtre et radio incarnée dans les années 1970 par Lucien Attoun, l’enthousiaste et influent producteur du Nouveau Répertoire dramatique et fondateur de Théâtre Ouvert, auquel elle rend volontiers hommage. Témoin du formidable renouveau apporté à la fiction radio par « l’arrivée d’une nouvelle génération de réalisateurs formés à la dramaturgie, à la réalisation cinématographique, au théâtre, à la mise en scène, à la radio, à la musique », d’une part, et l’ouverture de la chaîne au podcasting en 2009 d’autre part (« Cela a révolutionné l’écoute. Ce fut un séisme car nous ne savions pas que ce genre était autant suivi »), elle engage en 2017 le service des fictions dans la superproduction de podcasts natifs en son binaural, en partenariat avec la SACD. Les premiers voient le jour en 2018. Aujourd’hui il existe quatre cases « fiction » à France Culture, accessibles en replay : Le Feuilleton (depuis 2008), du lundi au vendredi de 20h30 à 20h55 ; L’Atelier fiction (depuis 2011), vendredi de 23h à minuit ; Samedi noir (depuis 2014), samedi de 21h à 22h ; Théâtre et Cie, dimanche de 21h à 23h. À quoi s’ajoutent, sur franceculture.fr, deux à trois podcasts de fiction à épisodes par an (avant la pandémie) ; le prochain, le 2 décembre : Probation, de Mahi Bena (scénario) et Cédric Aussir (réalisation). De la radio, cette « addiction, douce ou dure selon les êtres », Blandine Masson dit dans Mettre en ondes : « J’y ai passé près de vingt-cinq ans de ma vie sans jamais avoir le sentiment de m’y installer et sans jamais vouloir m’y installer. […] Et en même temps j’y ai mis tout ce que j’aime : mon amour des voix, de la littérature, des textes, de tous les textes, des acteurs, de la musique, ma relation difficile avec le théâtre et ma passion pour la fiction. »

Alexandre Plank a étudié la philosophie à Weimar et la dramaturgie au Théâtre National de Strasbourg. Il travaille depuis 2010 pour France Culture, où il a créé deux collections de L’Atelier Fiction : Radiodrama en 2013 (réinvention radiophonique d’un projet scénique), Fictions Pop en 2015 (traversées musicales contemporaines d’œuvres littéraires du patrimoine lues par des comédiens : Vendredi ou les limbes du Pacifique, avec Romain Humeau et Denis Lavant, Le Maître et Marguerite avec le groupe Moriarty et Jean-Pierre Leaud…). Son travail a été récompensé de plusieurs prix, dont le prix Italia en 2016 pour Le Chagrin (Julie et Vincent) [aussi primé par la SGDL] et en 2020 pour Vie et mort de Yuanli (deux œuvres initialement diffusées dans  Radiodrama), et en 2018 le prix Phonurgia/SACD de la fiction francophone/SACD pour Demain s’ouvre au pied de biche. Il a aussi co-fondé en 2019 le collectif Making Waves, qui vise à favoriser l’éclosion d’espaces de dialogue, de transmission, d’expression et de création par la radio et le podcast (création de séries audio, podcasts, œuvres sonores et musicales, parcours et dispositifs immersifs, en collaboration avec des radios, musées, théâtres et institutions publiques, en plusieurs langues, en France et dans le monde). En 2020-2021, Making Waves est notamment partenaire du Théâtre des Amandiers (projet Radio Amandiers) et de MA Scène nationale ‒ Pays de Montbéliard (projet Radio noMAde).

Christophe Rault est ingénieur du son, réalisateur radio, artiste sonore et musicien.  Co-fondateur d’arteradio.com avec Silvain Gire en 2001, responsable de la réalisation, de la couleur sonore et de la maintenance technique pendant 7 ans (« Un endroit rêvé pour apprendre, expérimenter et rencontrer  la radio, son langage, ses acteurs. Il a alors fallu tout apprendre et tout inventer en même temps, à l’aube du podcast et du renouveau radiophonique des années 2000 »). Aujourd’hui artisan de la radio en indépendant, pour lui-même, avec ou pour les autres ; administrateur de l’Atelier de Création Sonore et Radiophonique de Bruxelles (www.acsr.be) pendant plusieurs années, de BabelFish Production pour la production et la diffusion radio et photo depuis 2016 (www.babelfishasbl.be) ; de l’Association de Soutien aux Auteurs-rices Radio (www.asar.be) depuis septembre 2018.  Travaille également pour le théâtre, la danse, les expositions et installations. A également organisé de nombreuses formations sur la radio, son langage et sa technique aux sein de diverses structures en Europe (BBC, Radio Suisse Romande, Arteradio, Jet FM, Radio Grenouille…). Lauréat de plusieurs prix : Prix Europa, Prix SCAM-SACD Belgique et France, Longueur d’ondes).

image_pdf